Newsletter UGC : quand une refonte s’avère être une mauvaise stratégie

Il y a deux mois, j’ai comparé le site d’UGC avec celui de Gaumont. La refonte du site UGC était une vrai réussite, tant au niveau graphique que fonctionnel.

Malheureusement, on ne peut pas en dire autant pour la newsletter :-(.

En effet, avant la refonte, la newsletter permettait de recevoir la programmation de la semaine sur le ou les cinémas de son choix. Comme le montre la capture ci-dessous, le design était… inexistant.

Newsletter UGC - Avant la refonte

Newsletter UGC – Avant la refonte

Suite à la nouvelle refonte, les newsletters sont désormais graphiquement bien plus attrayantes comme le montre la capture ci-dessous : les couleurs et les photos ont remplacé les lignes de texte toutes fades.

Newsletter UGC – Après la refonte

Newsletter UGC – Après la refonte

Malheureusement, en termes de contenus, la newsletter est désormais devenue… inutile :-(.
En souscrivant à la newsletter, mon objectif était d’obtenir par e-mail les noms des films et les horaires de mes cinémas préférés sans faire le moindre clic. Avec cette nouvelle newsletter, je n’ai aucune de ces informations et tout m’incite à aller sur le site d’UGC si je veux avoir plus d’informations.

Il aurait été bien plus judicieux d’optimiser le design sans pour autant toucher aux fonctionnalités utiles.

BREF, quand l’optimisation du design et les objectifs marketing (augmenter le nombre de visiteurs sur le site) rendent la newsletter moins utile (voire inutile à mes yeux), et bien… je me désabonne 😦

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s